Se laisser mourir de faim c’est possible? Comment trouvent-ils le courage?

j’ai eu un cas dans la famille d’un ami de mon père. Les mots de ce dernier : « il s’est laissé mourir », l’autopsie n’a rien donné. Il avait la vingtaine.

Question déjà posée mais je veux davantage de réponses.

2 Answers

  • Se laissez mourir de faim… Difficile pour ne pas dire impossible, car la manière dont à été conçu l’ être humain et tout les êtres vivants sont des chef-d’oeuvre d’ingéniosité.

    La progression de la faim suit bien des étapes avant d’ en arriver aux phases mortelles.

    De plus le corps humain à besoin de bien moins d’ éléments que les gens supposent pour se maintenir en VIE.

    Sans entrer dans les cas d’ espèce qui sont parfois entrevu dans des techniques de fakirisme… qui par des yogas peuvent permettre à leurs pratiquants de se sustenter en puisant directement leurs énergies dans le « Prana » universel qui nous entoure..Les jeunes prolongés suivent des étapes.

    La première est celle de la consommation de nos glucoses qui servent à allimenter nos moteurs énergétiques (muscles et activités cellulaires).

    Ces réserves sont épuisées en 2 à 3 Jours de jeune;

    Le besoin de manger est fort, mais est plus causé par la force de nos habitudes psychiques.

    Après 3 jours , un mécanisme de survie se met en route….. Car la nature a prévu, que les entités vivantes peuvent affronter des périodes de disettes sévères, et a inscrit dans les êtres vivants des mécanismes de survie.

    Après 3 jours ce mécanisme ne va plus chercher son énergie dans les glucoses ingérés.

    Ce mécanisme va transformer toutes les graisses superflues en sucre qui va servir de carburant énergétique au corps.

    Les réserves en graisse sont en moyenne de l’ ordre de 3 à 4 semaines.

    Dans ce même laps de temps, TOUTES LES CELLULES DU CORPS VONT BASCULER SUR UN AUTRE MODE DE FONCTIONNEMENT.

    Les cellules vont entrer en stratégies défensives… en augmentant la résistance des cellules saines et en abaissant la résistance des cellules superflues.

    Certains cancers peuvent être guéris de cette manière.

    Mais il est avéré que les cancéreux soumis à des chimio-thérapies et des irradiations intenses pour détruire les cellules malignes (procédé qui ne fait aucune distinction entre cellules saines et malignes)… IL EST AVÉRÉ QUE LES PERSONNES AYANT FAIT DES JEUNES PRÉLIMINAIRES AVANT CES TRAITEMENTS TRÈS AGRESSIFS, SUPPORTENT CES TRAITEMENTS INFINIMENT MIEUX QUE CEUX QUI N’ ONT PAS JEUNE…. DE PLUS L’ EFFICACITÉ DE CES TRAITEMENTS SEMBLENT ÊTRE ACCRUS…. par l’ augmentation de résistance des cellules saines, et la diminution des résistances des cellules malignes.

    Les recherches les plus approfondies dans ce domaine viennent de l’ URSS qui a fait ces études aux époques ou l’ URSS était encore communiste, et que les « LOBBYS PHARMACEUTIQUES ET MÉDICAUX » ne possédaient aucun pouvoirs, et ou seul était tenu en compte, le BIEN et la SANTÉ des populations.

    Ces techniques très peu couteuses en pharmacopées sont entrés en Occident par le biais de la réunification de l’ Allemagne.

    IL existe en Allemagne quelques centres spécialisé dans le traitement de pas mal de maladies par le jeune contrôlé ET QUI PRÉSENTENT DES RÉSULTATS EXTRAORDINAIRES… AU GRAND DÉPIT DES MÉDECINES CLASSIQUES OCCIDENTALES.

    Les sensations de faim disparaissent au bout de 7 jours.

    Ce n’ est qu’ après 21 JOURS, que commence les phases destructrices du jeune.

    Ayant brulé toutes les graisses, l’ organisme commence à devenir « AUTOPHAGE » c’ est à dire que le corps va se nourrir de lui-même.

    Ace stade la FAIM revient avec des acuités sensorielles accrues.

    Passer devant des cuisines, les odeurs et les visions des nourritures deviennent obsessionnels.

    Dur dur pour ne pas dire IMPOSSIBLE DE RÉSISTER A CES PULSIONS.

    Sans compter que cette « AUTOPHAGIE » engendre des douleurs dans tout l’ organisme et va jusqu’ à être handicapant dans la motricité des individus.

    MAIS ATTENTION…. A CE STADE MANGER NORMALEMENT DEVIENT MORTEL.

    A CE STADE … IL FAUT SE NOURRIR AVEC ÉNORMÉMENT DE PRÉCAUTION.

    CAR TOUT L’ APPAREIL DIGESTIF A PERDU SES CAPACITÉS DIGESTIVES ET CET APPAREIL DIGESTIF DOIT RÉAPPRENDRE A FONCTIONNER.

    A CE STADE … C’ EST MANGER TRÈS TRÈS PEU…. MAIS TRÈS SOUVENT.

    C’est prendre des matières solides sous formes liquides, un peu comme des panades de bébé.

    Les gens qui se laisse mourir… DANS LES FAITS NE SONT PAS DES GENS QUI SONT MORTS DE FAIM…(malgré leur arrêt d’ alimentation).

    C’est la totale absence de désir de vivre qui en est l’ auteur.

    Cela se voit dans des vieux couples unis… Mr ou Mme meurt et son conjoint le suit dans la tombe quelques mois après, sans que pour autant le conjoint ne fasse jeune.

  • Se laisser mourir et vouloir mourir son deux choses différentes

    Ce qui est bizarre dans ton cas, c’est qu’il s’agisse de quelqu’un de si jeune où la force vitale est encore grande.

    Cette force vitale qui est une énergie formidable, celle qui fait avancer les bébés sur le chemin de la vie.

    De la part de personnes âgées qui sont fatiguées, lasses, qui n’ont plus envie de rien, on le comprend mieux.

    Peut-être est-il né avec un manque de cette énergie vitale ; certains enfants paraissent de petits vieux, alors que d’autres à un âge avancé sont encore gourmands de la vie (je pense à des gens comme Stéphane Hessel, par exemple). Nous n’avons pas tous le même capital de départ

Laisser un commentaire