Qu’est ce qu’un poète maudit?

existent-ils toujours des poètes maudits? si c’est non, pourquoi?

6 Answers

  • Les Poètes maudits est un ouvrage de Paul Verlaine publié en 1888.

    L’expression ayant fait florès, les mots « poète maudit » peuvent aujourd’hui qualifier d’autres auteurs que les amis de Verlaine.

    Ils désignent en général un poète talentueux qui, incompris dès sa jeunesse, rejette les valeurs de la société, se conduit de manière provocante, dangereuse, asociale ou autodestructrice (en particulier avec la consommation d’alcool et de drogues), rédige des textes d’une lecture difficile et, en général, meurt avant que son génie ne soit reconnu à sa juste valeur.

  • un poete maudit est un poete non compris par les gens de son epoque (comme la plupart des poetes puisques les poetes ecrivent pr raconter leurs malheur… e comme disai Honore De Balzac: « le Malheur fait le Poete » )

    on pourrai citer BAUDELAIRE….

  • Le Poète maudit, entre un Idéal avare de communication et un auditoire sourd, vit dans l’échec ;

    mais il est souverain dans sa solitude ; il peut dédaigner ce qui, des deux parts, se refuse à lui ;

    il incarne une aspiration infinie, qui vit d’elle-même.

    Si tous les critiques s’accordent sur l’existence d’un « mythe du poète maudit », aucun ne semble avoir défini cette même notion. Tout au plus peut-on en citer les actes fondateurs : l’article de Baudelaire sur Edgar A. Poeiii et le célèbre recueil de Verlaine. Que dire alors d’un mythe de l’écrivain maudit ou malheureux ? Ce mythe se caractérise par son historicité et par son caractère assimilateur : il évolue, s’adapte, varie notablement d’une époque à une autre, d’un type d’écrivain à un autre. Ainsi, au XIXe siècle, « les grands génies peuvent se contenter de s’imaginer en situation de malheur, tandis que les minores, pour atteindre au génie qui leur fait défaut, doivent vivre leur malheur et se sentent un peu tenus d’en mourir »

  • tout vrai poète est un prophète manqué et en cela on peut dire qu’il est « maudit », oui.

  • s’il en existe, on ne les connaîtra que quand ils seront morts, ou vieux et plus du tout poètes…

  • un poéte non reconnu de son vivant

Hottest videos

Laisser un commentaire