qu’est-ce que la skysophrénie?

désolé pour l’orthographe…

comment sais-t’on si on es atteint?

10 Answers

  • dédoublement de personalité

    pour savoir si tu l’as, tu dois te faire diagnostiquer par un psychiatre

  • Je viens de trouver cet article qui, je l’espère, t’aidera à trouver réponses à tes questions…

    Voici un extrait :

    Comme de nombreux troubles mentaux, la schizophrénie est une maladie difficile à identifier. C’est souvent à l’entourage de reconnaître le trouble et d’en parler. Mais de nombreuses idées reçues circulent sur les signes et les manifestations de ce problème.

    La schizophrénie est un trouble qui touche l’organisation de la pensée. Ses manifestations sont très diverses. Les principaux symptômes sont les suivants :

    – Des troubles de la pensée : Les pensées sont désorganisées, incohérentes, inadaptées, accélérés ou ralenties… Le malade ne parvient pas à hiérarchiser l’information et synthétiser ce qu’il veut dire.

    – Des délires : Les idées délirantes sont le fait que la personne croit des choses fausses. Cela peut revêtir différents aspects : croire que l’on est la réincarnation d’une personne célèbre, que l’on parle aux extraterrestres, que l’on est victime d’un complot… Il est extrêmement difficile de convaincre le schizophrène que ses idées sont fausses.

    – Des hallucinations : Il existe principalement des hallucinations auditives (entendre des voix ou des sons inexistants). Elles sont présentes chez 2/3 des patients. Mais il peut également y avoir des fausses perceptions au niveau sensoriel (impression d’être touché quand il n’y a personne par exemple), visuel, olfactif ou gustatif.

    – Des émotions négatives : On rencontre souvent une perte d’intérêt, un manque de volonté, une absence de motivation… Le malade se referme sur lui-même. Il peut y avoir également des émotions qui surviennent de manière inappropriée (rire sans aucune raison ou lors d’un événement dramatique par exemple).

    – Des troubles du comportement : Le malade peut avoir des moments d’agitation aiguë ou au contraire des états de stupeur. Il va avoir des attitudes ou des mouvements souvent exagérés. Dans les cas de crises aiguës, des agressions mineures et des actes violents peuvent survenir, mais restent rares. Des automutilations peuvent également survenir et le risque de crise suicidaire existe.

    Tous les malades n’expriment pas tous ces symptômes, et l’intensité varie selon les personnes. C’est d’ailleurs pourquoi on parle de schizophrénies au pluriel.

    De nombreuses idées reçues circulent sur la schizophrénie. Ainsi, on croit souvent que les malades souffrent tous d’un dédoublement de la personnalité. Or ce n’est généralement pas le cas. Il est également courant de penser que le schizophrène est violent et peut devenir dangereux pour son entourage. Pourtant, les problèmes d’agressivité surviennent rarement, et uniquement lors de crises aiguës. En outre, il est important de ne pas oublier que la schizophrénie reste une maladie, qui nécessite à ce titre une prise en charge médicale, et que la seule volonté du patient ou son changement d’environnement ne suffiront pas à résoudre les troubles. »

  • T peux entendre des voix dans ta tête. Cela fait parti des psychoses graves. Il y a différents symptomes. Si tu es inquiet va voir un médecin !

  • la schizophrénie es une maladie mental ,tu peux entendre des voix , voir des gens qui n’existent pas , penser que les gens disent du mal de toi ,être persécute. Mais aujourd’hui il y a de très bon traitement ( depakote )

  • La schizophrénie n’est pas un dédoublement de personalité, ou une paranoia. Il est possible que ces troubles soient associés en tant que symptôme, mais c’est loin d’être systématique.

    La schizophrénie est une maladie mentale grave, qui peut prendre différentes formes mais qui est souvent marquée par des illusions/hallucinations, une perte de contact avec la réalité, une altération des fonctions cognitives…

  • La schizophrénie n’est PAS du tout un dédoublement de personalité contrairement à ce qu’on raconte. C’est une pathologie mentale qui peut se manifester de plusieurs façons mais on retrouve souvent des hallucinations ( visuelles ou auditives ou de sensations), ainsi que les symptômes décrits dans les réponses précédentes.

  • Maladie grave, la schizophrénie est plus fréquente que la maladie d’Alzheimer ou le diabète ! Elle survient chez une personne sur 100, adolescent ou jeune adulte trois fois sur quatre. Les signes d’une psychose schizophrénique sont extrêmement nombreux et pour y voir plus clair, moult tentatives de classifications ont été faites. Ils sont habituellement « Ã©tiquetés » en symptômes positifs, caractérisés par un excès des fonctions normales ou à l’inverse en symptômes négatifs, quand ces fonctions sont déficitaires.Les symptômes positifs

    Schizophrénie – Signes de la maladieIls sont eux-mêmes regroupés en manifestations délirantes et en symptômes de désorganisation. Les premières résultent d’une interprétation erronée des expériences. Comme les idées délirantes de persécution, de vol ou d’insertion de la pensée, lorsque par exemple le patient est persuadé que des forces extérieures le parasitent et le poussent à agir dans un sens qu’il ne souhaite pas. Ou encore qu’un article dans le journal, une parole de chanson, est spécifiquement dirigé contre lui. Ces manifestations délirantes peuvent être secondaires à des hallucinations qui peuvent emprunter tous les sens, l’ouïe, la vision, l’olfaction… mais qui sont le plus souvent auditives.

    Les symptômes de désorganisation comprennent des troubles de la pensée et des comportements bizarres. La désorganisation de la pensée se manifeste par des propos divagants, parfois même incohérents. Au chapitre des comportements bizarres, une agitation, sans but précis, des attitudes inappropriées…

    Les symptômes négatifs

    Le syndrome dissociatif est le point commun des psychoses schizophréniques : la personnalité paraît se disloquer, ce qui produit une angoisse terrible, le patient ayant l’impression de ne plus connaître les limites de son corps. L’enchaînement des pensées ne se fait plus. S’y ajoutent un mutisme, un émoussement de l’affectivité et une perte de l’élan vital. Un sentiment d’ambivalence, suscitant, d’un instant à l’autre, de l’amour puis de la haine, un désir de fusion aussitôt remplacé par une envie de séparation définitive, se traduit par des mouvements affectifs paradoxaux. Des comportements qui concourent à l’impression d’étrangeté, de discordance.

    Types et sous-types

    Non seulement les symptômes peuvent ne pas être tous présents, mais leur intensité peut varier : les manifestations de la schizophrénie sont alors plus insidieuses. On décrit ainsi des formes de la maladie plus paranoïaques, plus désorganisées, plus catatoniques (quand les symptômes physiques sont davantage au premier plan), ou indifférenciées en cas de symptômes mixtes. La maladie peut être également classée en fonction de la présence et de la gravité des signes.

    Le diagnostic est en tout cas établi sur deux ou plusieurs symptômes caractéristiques, présents pendant une grande partie d’un intervalle d’un mois, et des signes qui annoncent la schizophrénie dans les 6 mois qui précèdent l’apparition de la maladie. L’entourage se doit donc d’être vigilant et ne doit pas hésiter à faire appel au médecin en cas de trouble réel du comportement. Car plus tôt se fera la prise en charge et meilleure elle sera…

  • C’est une maladie mentale très grave.

    Il faut l’aide d’un psychiatre pour savoir si l’on en est atteint.

    Il y a plusieurs troubles de la maladie:

    Délire de persécution,dédoublement de la personnalité,bouffées délirantes,mythomanie etc…

  • va faire un tour la bas. j’espère que sa pourra t’aider

    http://www.schizophrenie-a3jura.ch/ […] /pres.html

    http://groupeinfoasiles.org/allfil […] nonyme.pdf

    http://schizoboy02.skyrock.com/

    http://freedomental.skyrock.com/

  • La schizophrénie est une maladie mentale où les gens entendent des voix. Elle est souvent associée à la paranoïa.

Laisser un commentaire