quels sont les principaux fruits et legumes de la cuisine chinoise (et meme asiatique) ?

j’ai ete chez Tang dans le 13 eme et y ai vu beaucoup de legume vert et autre herbes inconnues , j’aimerais savoir comment les utiliser pour profiter de cette belle diversité , merci

5 Answers

  • la liste est très longue,voici la plupart des ingrédinent que j’utilise pour des recettes au Wok

    Les champignons noirs

    Ces petites feuilles séchées, noires, sont

    également connues sous le nom d’ « oreilles

    de nuage »

    Les champignons chinois « oreilles de bois »

    C’est une variété de plus grande taille que la

    précédente.

    Les champignons de paille

    C’est l’un des champignons les plus goûteux

    qui se puisse trouver en Chine.

    Les châtaignes d’eau sont des tubercules

    blancs, croquants et sucrés, à peu près de la

    grosseur d’une noix.

    Piments rouges et verts frais ; piments rouges séchés

    deux sortes de chou

    blanc (bok choy), chou chinois en fleur,

    coriandre. (persil chinois)

    La ciboule

    Lépinard

    L’épinard d’eau, la variété la plus

    commune en Chine,

    La crépine

    II s’agit de la fine membrane veinée de gras

    qui tapisse l’estomac du porc ou de la vache.

    Le fromage de soja (tofu)

    Également connu sous ses noms chinois,

    doufu, ou japonais, tofu, le fromage de soja

    est très nourrissant et riche en protéines.

    nouilles de blé plates,

    nouilles de haricots (transparentes), nouilles aux

    oeufs, nouilles de riz, nouilles de blé rondes.

    Les galettes de riz

    Ces galettes carrées d’une quinzaine de

    centimètres, fines comme du papier,

    Le gingembre

    La racine de gingembre fraîche est un

    ingrédient indispensable à la cuisine chinoise.

    Son goût piquant, épicé, ajoute un arôme

    subtil mais typique dans les potages, les

    viandes et les légumes, et elle tient également

    un rôle important dans l’assaisonnement des

    poissons et des fruits de mer, car elle en

    neutralise les odeurs indésirables.

    Les graines de sésame

    Les haricots noirs salés

    Ces petites graines de soja noires sont

    conservées par fermentation dans du sel et

    des épices. Leur saveur caractéristique en fait

    un assaisonnement savoureux, surtout avec

    de l’ail ou du gingembre frais

    L’huile d’arachide

    L’huile de maïs

    Les autres huiles végétales

    Parmi les moins chères, citons l’huile de

    germe de soja, l’huile de carthame et l’huile

    de tournesol. De couleur claire, légères au

    goût, elles ont également leur place dans la

    cuisine chinoise, tout en étant d’un emploi

    plus délicat, car elles fument et brûlent à des

    températures moins élevées que l’huile

    d’arachide.

    L’huile de sésame

    Cette huile épaisse, riche, couleur brun doré,

    obtenue à partir des graines du même nom,

    possède un parfum caractéristique et une

    saveur de noisette. Couramment utilisée

    comme assaisonnement, elle sert rarement

    dans la cuisine chinoise, car elle brûle

    facilement. Retenez-la plutôt comme huile

    d’assaisonnement.

    Le jambon

    Le jambon chinois est très savoureux, salé, et

    sert surtout de garniture ou d’assaisonnement

    dans les soupes, les sauces, les plats sautés,

    les nouilles et le riz. On peut le remplacer par

    du jambon de Parme ou du bacon fumé

    maigre (sans sa couenne, et dégraissé).

    La maïzena

    Les pois gourmands (« pois des neiges »)

    Les nouilles de haricots (transparentes)

    Également appelées nouilles cellophanes, ces

    nouilles blanches et très fines sont

    confectionnées à partir de haricots mungo.

    Les nouilles de riz

    Les nouilles de blé et nouilles aux oeufs

    Sèches ou fraîches,

    La pâte à wonton

    L’huile pimentée / la sauce pimentée

    En Chine, l’huile pimentée sert parfois aussi

    bien de condiment que d’assaisonnement. Elle

    est plus ou moins relevée, selon les piments

    employés. Ses variantes thaïe et malaise sont

    particulièrement fortes, la taïwanaise et la

    chinoise d’un goût plus nuancé. Les huiles

    vendues dans le commerce sont très

    honnêtes, mais l’huile « maison » étant bien

    sûr la meilleure, j’en indique ici la recette.

    Trop relevée pour être employée pure comme

    huile de cuisson, rappelez-vous toujours de

    mélanger l’huile pimentée avec d’autres, plus

    douces. Dans cette recette, j’ajoute du poivre

    et des haricots noirs pour plus de saveur, et

    ainsi elle peut servir de sauce où tremper les

    aliments.

    150 ml d’huile d’arachide

    2 cuillerées à soupe de piments rouges séchés

    hachés

    1 cuillerée à soupe de grains de poivre du

    Sichuan (non torréfiés)

    2 cuillerées à soupe de haricots noirs entiers

    salés

    La poudre de piment

    La poudre aux cinq épices

    Le poivre du Sichuan est bon marché et se

    garde indéfiniment dans un récipient

    hermétique.

    Le riz

    Il en existe quantité de variétés, mais en Chine

    le riz à longs grains reste la plus courante. Si

    les Chinois respectent encore le rituel du

    lavage du riz, celui qui s’achète en grande

    surface permet de s’en passer. Toutefois, si

    vous préférez suivre la pratique chinoise,

    plongez le riz dans un grand bol que vous

    remplirez d’eau froide et brassez le riz avec

    vos mains. Jetez l’eau de lavage, en laissant le

    riz dans son bol. Répétez l’opération jusqu’à

    ce que l’eau de lavage ressorte claire.

    Les sauces

    pâtes

    Les cuisines asiatique et chinoise ont recours

    à quantité de sauces et de pâtes savoureuses,

    indispensables à leur authenticité, et qui

    valent bien le travail qu’elles demandent. Elles

    se vendent presque toutes en flacons ou en

    boîtes dans les épiceries chinoises et certaines

    grandes surfaces

    La sauce de haricots de soja au piment

    La sauce pimentée

    La sauce hoisin

    La sauce d’huître

    La pâte de sésame

    La sauce de soja

    La sauce aux haricots de soja

    jaunes entiers

    Le vin de riz de Shaoxing

    Le vinaigre de riz blanc

    Le vinaigre de riz noir

    Le vinaigre de riz rouge

    Faute de vin de riz, utilisez un bon xérès blanc

    et sec. Évitez les xérès doux ou crémeux.

    le blanc d’oeuf sert

    souvent d’ingrédient dans la pâte, et

    d’enrobage pour préserver l’arôme ou le jus

    d’un aliment plongé dans l’huile bouillante.

    Il sert notamment à obtenir un enrobage

    velouté — technique dans laquelle on enrobe

    le poulet de blanc d’oeuf et de maïzena, avant

    de le blanchir dans l’huile ou dans l’eau. Un

    gros oeuf fournit 2 cuillerées de blanc. Les

    blancs d’ceufs se congèlent très bien dans une

    poche de glaçons.

    l’ail est un

    condiment essentiel de la cuisine chinoise. En

    fait, sans son parfum très aromatique et son

    goût caractéristique, la nourriture chinoise

    serait méconnaissable. Il sert à parfumer

    l’huile et les sauces épicées et va souvent de

    pair avec des ingrédients aux saveurs

    marquées : ciboule, haricots noirs ou

    gingembre frais.

    Choisissez des têtes d’ail bien fermes et de

    préférence légèrement rosées. Conservez-les

    dans un endroit frais, mais pas au

    réfrigérateur, où elles peuvent facilement

    moisir et se mettre à germer.

    La badiane, ou anis étoilé

    Les cacahuètes fraîches viennent souvent

    ajouter leur saveur et leur croquant dans la

    cuisine chinoise. Elles sont excellentes

    marinées ou incorporées à des sautés.

    ne pas oublier le sel et le poivre

  • LEGUMES : aubergine, yam brun, courgette tomate, poivron jaune, vert, route, radis, potiron, oignon, citron, concombre, carotte….

    FRUITS : anarcades (noix de cajou), ananas, anone réticulée, banane, bergamote, cantaloupe, carambole, durian, fruit du jacquier, goyave, lanzone, lychie, mangoustan mangue, noix de cajou, noix de coco, orange, papaye, ramboutan, salacca, tamarin.

    Quant à leur utilisation : je te conseille d’interroger le site : recettes cuisine asiatique ou chinoise. Je suis presque sûre que tu trouveras ta recette idéale.

    Bonne chance et, bon appétit.

  • Vous demandez aux gens qui font les courses. Venez un jour de la semaine, les grandes mères passent leur ennuis chez Tang au lieu de « Les feux de l’amour ». Elles sont excellentes cuisinières et toujours prêtes à vous donner les conseils et recettes.

  • fruits: ananas, fruits secs, fruits exotiques…

    légumes: tout d’abord tout le bouquet garni + tomates,

    courgettes, poivron, oignon…

  • Les chiens, les chats, les poissons…..

    oups s’cuse tu parlais de légumes?

Hottest videos

Laisser un commentaire