Quelle langue parlait Charlemagne?

11 Answers

  • le romain ? ou peut-être une langue germanique ?

    I don’t know !

  • Charlemagne ne savait pas écrire cependant il parlait le latin couramment. Sa langue maternelle était le francique rhénan (ancêtre de l’allemand).

    A savoir que Charlemagne souhaitait que l’écrit devienne un moyen de gouverner. Il a favorisé l’emploi du latin qui est la seule langue que tous les gens instruits pouvaient parler pour se faire comprendre dans tout l’empire.

    Et les savants de l’époque ont inventé également une écriture: la minuscule caroline : les mots sont désormais séparés. Les livres sont ainsi beaucoup plus lisibles.

  • Peu instruit en l’enfance, il ne parle au début que sa langue maternelle, le FRANCIQUE DES RIPUAIRES, qui est un moyen-allemand.

    Le francique ripuaire (Ripoarisch en francique ripuaire ; Ripuarisch en allemand) est un dialecte germanique. Le FRANCIQUE RIPUAIRE constitue l’aile la plus au nord-ouest du groupe des dialectes moyen-allemand occidental dont font aussi partie le francique luxembourgeois, le francique mosellan et LE FRANCIQUE RHÉNAN dont il est proche mais distinct.

    Il comprend et parle assez couramment le latin. en prose comme en vers, la langue de ses maitres n’a rien d’un latin facile (parcourir un capitulaire est une chose, comprendre et gouter un poème d’Alcuin ou de Théodulf une autre), il n’existe aucun témoignage que l’empereur ai eu besoin de se faire traduire les lettres en latin de lettrés.

    L’empereur a quelque notions de grec.

    À tout moment de la journée, au lit comme au bain, il se fait lire. À force, la culture de l’empereur dépassera celle de la plupart des laïcs, ses contemporains.

    Il n’écrira vraiment jamais. Il utilise les temps libres de la nuit pour améliorer son maniement du style d’ivoire aussi bien que du calame de roseau fendu ou de la plume d’oiseau . Einhard hagiographe ,le biographe de Charlemagne, en fait état.

  • avec qui ?

    @ je m’insurge !

    pourquoi ce pouce en bas ?

    charlemagne pouvait très bien être multilingue !

    parler et comprendre certaines langues germaniques et la « langue romaine rustique »

    c’était un imbécile ?

    @ et pour prendre une citation extraite dans le seul lien proposé jusqu’à présent, voilà ce qui y est dit concernant la langue parlée par charlemagne :

    << L’unification politique réussie par Charlemagne ne dura pas assez longtemps pour que celui-ci impose dans tout son empire le francique rhénan, sa langue maternelle (et la langue locale de sa région de naissance), et probablement la langue courante à la cour carolingienne (mais en concurrence certaine avec le latin). Pour ce qui est du latin, l’époque de Charlemagne se remit aux études latines. Les clercs et les lettrés dévorèrent, copièrent massivement et pillèrent littéralement les classiques romains. Dans les faits, la population ne comprenait plus le discours de l’Église ni celui du pouvoir royal. >>

  • Le Francique

    une langue germanique parlée par les Francs.

  • le verlan: Magne-toi Charles !

  • Charlemagne parlait un « Lothringer Platt » (dialecte de Lotharingie, d’où vient le lorrain) que l’on nomme encore le « bas francique » ; il faut savoir qu’il se parle toujours de nos jours, mais dans une très petite région (qui couvre Aachen ou Aix la Chapelle, une partie des Pays Bas, de Belgique, et de Lorraine).

    Comme ils disent « Veschiss da nur nid’s Hämd !  » = « Ne te fatigues surtout pas de trop ! »

    … car c’est pour ceux qui ont de bons restes en allemand ; c’est encore très compréhensible pour les germanophones !

    Comme c »est mon cas, bien que je sois un pur français, un chti (là-haut on ne parle pourtant pas la langue de Goethe hors du lycée et pour une minorité), j’ai été agréablement surpris de le comprendre en l’entendant pour la première fois de ma vie tout récemment.

    Charlemagne étant mon ancêtre plus de 15000 fois différentes, vous comprendrez mon intérêt et mon écoute …

    C’est chouette ; il serait là, le papy, que je pourrai donc encore converser avec lui !

    J’avoue cependant ne pas l’avoir su avant un mois de cela, et l’avoir entendu accidentellement et pour la toute première fois, utilisée par de vrais Francs, conversant dans ce vieux dialecte … et devant la télévision française !

    très cordialement,

    Alain

  • étant de la tribu des Francs il parlait bien entendu la langue des Francs qui fait partie du groupe Indo-Européen (dont fait partie le sanscrit, la langue classique de l’Inde)

  • le latin

  • le verlan:)

Laisser un commentaire