Quelle est la signification de l’expression  » un étouffe chrétien « ?

10 Answers

  • Cette expression n’est pas si ancienne. En face d’une église il y a toujours une boulangerie. Il était de tradition chrétienne d’aller directement à la boulangerie au sortir de la messe, et ensuite au bistrot.

    Les gens étaient à jeûn pour recevoir l’hostie, et…affamés en sortant! Ils se gavaient donc de pâtisseries lourdes, d’où cette expression. Le petit « blanc » au troquet sauvait les chrétiens de l’étouffement!

  • Un mets d’une consistance épaisse, étouffante.

    Le ‘chrétien’, ici, n’est pas celui dont la religion est liée au christianisme. Il désigne simplement un être humain comme vous et moi, quelles que soient ses croyances ou incroyances, par opposition à l’animal (« il fait un temps à ne pas laisser un chrétien dehors »).

    Il existe certains mets, des pâtisseries souvent, qui, pour être délectables, n’en sont pas moins parfois un peu difficiles à mâcher ou à avaler.

    Exemple : les montecaos (ou montecados ou mantecados), petits gâteaux excellentissimes mais très friables, occupant bien la bouche et interdisant de parler quand ils y sont, sous peine de crépir l’interlocuteur[1] ; ils donnent l’impression au mangeur qu’il est près de s’étouffer (on n’est pas loin du mélange masochiste de délice et de supplice).

    De là cette appellation.

    [1] Mais chacun sait qu’il est très mal élevé de parler la bouche pleine. Probablement depuis l’invention des montecaos, non ?

  • Un étouffe chrétien désigne un aliment d’une consistance épaisse, étouffante.

    Le chrétien ici n’est pas celui dont la religion est liée au christianisme, il désigne simplement un être humain, quelles que soit ses croyances ou incroyances.

    Il existe certains mets, des pâtisseries souvent, qui pour être délectables n’en sont pas moins des fois un peu difficiles à mâcher ou à avaler.

  • la siginification : un aliment, souvent un gateau, qui est un peu « compact » on va dire, et bourratif…

    pour ce qui est de l’origine de l’expression je passe!!! ca doit dater des Romains et du massacre des premiers chrétiens….

  • Se dit d’une nourriture tellement sèche qu’on manque de s’étouffer à chaque bouchée. Pourquoi chrétien ? à priori, il faut comprendre « chrétien » par « personne humaine » (avec une nuance du style « normalement constituée », ou « de bonnes mœurs »)

  • çà te gave, comme une oie!…

  • çà vient de étouffe crétin.

    parc que faut être crétin pour s »Ã©touffer avec de la bouffe.Hehe!

  • quand tu manges un truc sec du genre de la semoule sans sauce; et bien tu dis: oh! c’est un ou de l’étouffe chrétien…lol c’est tout. merci

    mais moi je disais ça en pensant,qu’un chrétien voulait m’étouffer (en me faisant un truc tout sec) que c’est de la bouffe de chrétien, et non pas le chretien qu’on veut etouffer.

  • bonjour,

    en fait plus que « un etouffe chretien » l’on parle plus souvent de quelque chose (en general un plat) qui « est étouffe chrétien ».

    Par exemple, tu vas dans un restaurant, tu manges bien, et tu choisis un dessert.

    Le serveur t’ammene une superbe assiette hyper bien composée, c’est beau , ça sent bon, tu sens que tu vas te regaller.

    Puis arrivé au milieu de ton dessert, tu sens que c’est lourd et que tu commences à saturer.

    A ce moment tu peux dire « ce dessert est un peu etouffe chretien »; autrement dit, c’est bourratif, et on pourrait pas en manger 6843264 kilos sans gerber, ou avoir mal au bide etc ..

    Ainsi donc un plat ou un mets, bref de la nourriture dont on dit qu’elle est « etouffe chretien » ça veut dire que ça « gave » vite, que c’est lourd..

Hottest videos

Laisser un commentaire