Quelle est la différence entre « le plus-parfait, l’imparfait, le passé composé et le passé simple » ?

Bonjour, Quelle est la différence entre : « le passé simple, l’imparfait, le plus parfait et la passé composé »

Je sais que ça exprime une verbe passé, mais il y a certainement une nuance entre eux

Merci

6 Answers

  • Le passé composé est le nom d’une forme verbale qui fait généralement référence aux événements passés. Ce n’est pas le seul temps pour exprimer les événements passés et il ne s’utilise pas dans tous les cas, bien qu’il soit très fréquent.

    L’imparfait

    1. Sa fabrication

    L’imparfait est certainement le temps le plus simple à former. A partir de la forme du verbe conjuguée avec nous, on retranche -ONS et on le remplace par les terminaisons de l’imparfait à la personne adéquate.

    2.Son usage

    L’imparfait est une forme du verbe qui indique les actions du passé considérées dans ce qu’elles n’ont pas encore atteint leur achèvement, qu’elles n’ont pas fini de se dérouler ou d’être en train. Il présente l’action, sans en préciser les limites temporelles.

    Ex. : Il pleuvait quand je suis arrivé.

    L’imparfait est généralement étranger à la notion de début ou de fin d’une action, alors que le passé composé nous informe qu’une action a arrêté de se dérouler. C’est pour cela qu’on peut dire qu’il évoque la notion d’« être en train de… ».

    C’est pourquoi aussi, contrairement au passé composé, il est aussi spécialement détaché du présent, voire il s’y oppose :

    Ex. : « Où est passé Robert ? Il était là il y a une minute » [Mais il n’y est plus].

    « C’était un brave homme ! » [Mais maintenant il est mort].

    Passé simple:

    Le passé simple est utilisé pour décrire une action qui a eu lieu et qui s’est achevée dans le passé. Conjugué au passé simple, un verbe conserve toujours le même radical (contrairement à d’autres temps) mais sa terminaison varie en fonction du sujet (autrement dit de la ‘personne’).

    Plus-que-parfait:

    Le plus-que-parfait est un temps du mode indicatif et du mode subjonctif. Le plus-que-parfait indique un fait passé (c’est donc un temps du passé), ce fait est antérieur à un autre fait, passé lui aussi. Peu importe le délai écoulé entre les deux faits.

    Dès l’ouverture de la porte nous avions compris.

    Dès l’année 1968, cela fait maintenant près de trente ans, nous avions compris.

    Lorsque le fait au plus-que-parfait est en rapport avec un fait décrit par un second verbe, celui-ci est à l’ imparfait, au passé simple, ou au passé composé.

  • Le passé simple et le passé composé expriment une action ponctuelle : il mangea, il a mangé

    L’imparfait exprime une action en cours dans le passé : il mangeait

    Le plus que parfait exprime une action terminée dans le passé : il avait mangé

    Et donc on peut exprimer la succession de diverses actions dans le passé :

    J’avais mangé lorsqu’il entra

    Ou bien leur simultanéité :

    Je lisais lorsqu’il entra

  • Le plus que parfait:exprime un fait passé qui a eu lieu avant un autre fait passsé, mais il ne montre pas le début de la situation dont il s’agit

    l’imparfait montreune action en train de se dérouler dans une portion du passé mais sans faire voir le début ni la fin de cette action;elle la montre en partie accomplie, mais non achevée

    le passé composé exprime un fait passé achevé au moment ou l’on parle

    le passé simple exprime un fait passé considéré depuis son début et dont le déroulement a pris fin.

  • en tout cas c’est sûr ce sont des temps du passé lol

  • Il y a clairement des nuances entre tous ces temps … le mieux est d’ouvrir un Bescherelles, les dernières éditions donnent aussi pas mal de règles de grammaire !

  • ils appartiennent tous à l’indicatif.

Laisser un commentaire