Quel est le masculin de « une fée »?

11 Answers

  • Si ça n’existe pas, c’est un fée-néant.

    S’il est bien pourvu, c’est un fée-long. (celui-là, faut pas s’y « fée ».)

    S’il est souple et gracieux, c’est un fée-lin.

    S’il est attiré par les hommes, c’est un fée-minin.

    S’il est sale, c’est un fée-cal.

    S’il est entre deux âges, c’est un fée-mur.

    S’il se moque méchamment des autres, c’est un fée-rosse.

    Bissssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

  • un fé (mais c’est inusité)

  • Un fion

  • un « fay » (ou fé)

  • Compte tenu de leurs talents respectifs : féminin = une fée, masculin = un prestidigitateur.

    Il y a aussi, au masculin, un fait : quand c’est en hiver on parle de fait d’hiver (ou divers).

    Dans un sens, moi aussi je suis une sorte de fée : j’ai une baguette magique…..Les filles, vous pouvez venir vérifier.

    A part ça, Zoop a raison : En normand, on dit aussi au masculin fé : le fé amoureux, héros d’une légende populaire.

  • Oh! ça se reproduit, les fées?

    Est-ce un fait?

  • Un Fée…ministe :-S

    Je sort ?

  • Fêlé , non ?

  • Elfe?

Laisser un commentaire