que signifie les 13 coups donnés avant une représentation théatrale?

10 Answers

  • Tu veux dire les trois coups !?

  • Ne ricanez pas trop : on parle des 3 coups mais je me souviens d’avoir entendu au début de pièces vues à la télé quand j’étais gamine une série d’une dizaine de coups très rapides suivis des fameux trois coups plus lents.

    En fait, les 10 coups étaient frappés par le régisseur et 3 machinistes, à plusieurs endroits des coulisse lui répondaient en frappant un coup chacun. Cela signifiait que tout était en ordre et que le spectacle pouvait commencer.

    Quant à aujourd’hui, malheureusement, on ne les frappe plus que rarement…

  • 3 coups! t’as jamais vu une pièce de théâtre…

  • Eh oui c’est trois coups qui sont donné, pour en fait prévenir le publique du démarrage du spectacle,ainsi que les comédiens en coulisse, cela viens du temps ou il y avait beaucoup de spectacle en plein air,et donc pour prévenir.

  • Au théâtre, les trois coups sont frappés avec un bâton appelé brigadier sur le plancher de la scène, juste avant le début d’une représentation, pour attirer l’attention du public, particulièrement quand il y a un lever de rideau.

    Cette tradition, plus particulièrement française, peut venir du Moyen Âge, où trois coups, symbolisant la Trinité, terminaient le Mystère. ( définition de Mystère, représentation théâtrale. :

    – Les mystères sacrés : sujets bibliques, Ancien et Nouveau Testament.

    – Les mystères religieux : tirés pour la plupart des vies de saints, miracles qui ont pris la forme du mystère.

    – Les mystères profanes : ils puisent leur sujet dans l’histoire.

    Ces trois coups pouvaient être précédés d’ONZE autres martelés (douze apôtres moins Judas). On frappe toujours ces 11 coups dans la plupart des théâtres.

    Une autre explication fait correspondre les trois coups à trois saluts que les comédiens exécutaient avant de jouer devant la Cour : le premier vers la reine (côté cour, c’est à dire vers la gauche, quand on est sur scène) , le deuxième vers le roi (côté jardin, donc, côté droit quand on est sur scène ) et le troisième pour le public. (face)

    Le grade de brigadier était donné à un ouvrier dirigeant une équipe. Le régisseur se servant d’un bâton pour frapper les trois coups, rassemble l’équipe du théâtre pour commencer le spectacle, tel un brigadier rassemblant ses hommes ; on a appelé par métonymie le bâton lui-même un « brigadier ».

    Le brigadier est fait traditionnellement en bois avec un morceau de perche de théâtre, décoré de velours rouge et clous dorés.

    Pendant des années la Comédie-Française frappait deux fois trois coups, six coups donc, pour matérialiser la jonction des deux troupes, celle de l’Hôtel de Bourgogne et la Troupe de Molière.

  • Tu vas souvent au théâtre ? Parce que moi je n’entend que trois coups. Il y a peut-être de l’écho dans la salle où tu vas ?

  • il faut que tu en rende 10 à leur proprio…. et tu garde les autres !!!!

    Il est saoul, le brigadier !!!!!

    Hihihihi !!!

    A+

    Aprés recherches, en fait ce n’est pas 3 coups mais 6 !!!

    Les 3^premiers sont donnés rapidement et sont suivis par les 3 coups traditionnels à une cadence beaucoup plus lente et « solennelle »

  • Question posée il y a 3 semaines – Meilleure réponse par christine g

  • bon chance

  • 12 + 1

Laisser un commentaire