Que signifie : je plussoie. Le verbe plussoyer existe t’il vraiment ?

Cela fait plusieurs fois que je vois ce message dans les commentaires des internautes. Par déduction, je comprends le sens mais je n’ai jamais trouvé l’infinitif de ce verbe et encore moins sa conjugaison.

Intéressant. Dois-je en déduire que si j’ajoute ma voix à mon vote, celui-ci comptera double pour les élections LOL. A ce rythme, j’ vais plussoyer par trois +1 +1 +1. En tout cas, un néologisme qui me fait sourire car son contraire mérite que l’on y jette un oeil : merci à vous tous.

13 Answers

  • Ce verbe ne figurant ni dans le dictionnaire de la langue française ni dans le Jouette (bible d’orthographe), pour l’instant, je m’abstiens donc de l’utiliser et me contente « d’abonder dans le sens des gens » avec lesquels je suis d’accord 😉

    Tiens, il y a d’autres personnes qui se sont posé la même question :

    http://www.languefrancaise.net/forum/viewtopic.php…

  • Je plussoye Malka et Seccotin.

  • un néologisme affreux. On peut entrer dans la langue les mots qu’on veut, mais celui-là est d’une rare laideur. Particulièrement moche, disgracieux, inélégant, et en plus je ne vois pas ce qu’il a d’indispensable, ni même de pratique : on peut dire approuver, appuyer, confirmer, ajouter, etc.

    pour moi c’est une laideur inutile. Il y a des mots qui apportent quelque chose, qu’il est utile d’ajouter à notre langue, très bien ! que la langue évolue, parfait ! mais pourquoi le faire en ajoutant de la laideur ?

    l’harmonie c’est important, dans une langue.

    à tout prendre, si comme le dit toulek il faut un verbe pour désigner l’action de mettre +1 dans un forum, je préfèrerais « plusser ». Je plusse, nous plussons, c’est pas spécialement joli mais au moins c’est simple et ça peut avoir un côté sympa ; et c’est moins laid que « nous plussoierions » ou « nous aurions plussoyé ».

  • Je plussoie Malka.

    Eternal : J’opine, qui est aussi un verbe intransitif. Lire le passionnant débat dans le lien de Malka.

  • Indicatif Présent : je plussoie

    il/elle/on plussoie

    Subjonctif Présent : que je plussoie

    qu’il/elle/on plussoie

    Impératif Présent (2e personne du singulier) : plussoie

    Bises.

  • (xxi e siècle) De plus, avec la terminaison -oyer. Vient de l’habitude, sur les forums en réseau, d’écrire « +1 » pour dire « j’ajoute ma voix, je suis d’accord » ou « je souscris à vos propos »

  • L’infinitif c’est plussoyer verbe du premier groupe (ça se déduisait d’ailleurs très facilement de « je plussoie »). C’est un néologisme qui a une dizaine d’année et qui est issu des forums, pour montrer son accord avec un avis, l’usage est d’écrire +1, pour un usage plus pratique (à l’oral, comme à l’écrit) est apparu « plussoyer ».

    @mon oeil oui mais on utilise plus souvent « plussoyer », -1 n’est pas fréquent donc « moinssoyer » est très rare. Pour une raison très simple par convention, tout désaccord sur un forum doit-être argumenté. En gros dans un forum si tu dis « -1 n’importe quoi » sans ajouter plus on te considère comme un troll.

    Je plussoie Agathos ^^. Contrairement à océan je trouve ce néologisme très joli, et bien plus légitime que les néologismes qu’on nous forme à adopter pour éviter les anglicismes : courriel, pourriel et la palme à « clavardage » qui me donne envie de meurtre.

  • Plussoyer, verbe, vient de l’habitude, sur les forums en réseau, d’écrire « +1 » pour dire « j’ajoute ma voix, je suis d’accord » ou « je souscris à vos propos », je plussoie (à) cette proposition.

  •  » Particulièrement moche, disgracieux, inélégant, et en plus je ne vois pas ce qu’il a d’indispensable, ni même de pratique : on peut dire approuver, appuyer, confirmer, ajouter, etc. »

    « J’abonde dans ton sens » n’est nullement synonyme de tout cela.

    On peut, par exemple, « confirmer » un fait mais pas une opinion.

    « Je moinsoie » est inutilisable non parce qu’il est moche mais parce qu’il exige bien plus souvent une justification qu’un simple « je suis d’accord ».

    Et comme le français peine à résister à l’anglais, toute expression étymologiquement limpide permettant d’économiser quelques syllabes (avantage de l’anglais) est bonne à prendre.

    Plussoyez-moi, s’il vous plaît.

  • C’est un néologisme plutôt laid, mais qui est assez pratique pour définir l’action de donner un pouce en haut ou de faire s’afficher une voix de plus au compteur quand on manifeste son appobation à un commentaire sur le net.

    Comme c’est moi qui remplis dictionnaire, je prends, jusqu’à ce qu’il soit enregistré comme un mot dont l’usage est assez fréquent et l’utilité assez largement admise pour qu’on juge indispensable qu’il y figure.

Laisser un commentaire