pourquoi n y a t il pas de numero 96 dans les departements francais?

9 Answers

  • parce que le val d’oise c’est 95 et apres y’a plus de departement a numerotés donc pas de 96

  • sans oublier 984 pour les Terres Australes et Antactiques Françaises – officiellement Territoire d’OutreMer, ayant une autonomie financière et législative…

  • Le code 96 a été utilisé par l’INSEE pour désigner les personnes nées au Maroc avant l’indépendance. Les codes 91 à 94 désignent les départements algériens d’Alger, Oran, Constantine et des Territoires du Sud, et le code 95, la Tunisie. Mon père, né en 1944 (bien avant la création de la Seine-Saint-Denis à partir de la Seine-et-Oise) en Algérie, comporte le code 93 sur son numéro de sécurité sociale. Cela explique pourquoi nous avons sauté directement à 97 pour les DOM.

  • A cause de l’ancien numéro minéralogique du département 20, la Corse, qui est devenu 2A et 2B, après découpage en deux départements, dans les années 70 ou 80. Ca fait donc 96 départements métropolitains, de 1 à…95 mais sans le 20, remplacé par conséquent par deux « nouveaux », le 2A et le 2B.

    Remarque: les codes postaux des localités de Corse commencent encore tous par 20 et non pas par 2A ou 2B.

  • Merci pour l’info, je savais pas. Effectivement, on passe de 95 à 97. Peut être a-t-on peur de confondre 96 et 69 ?

  • À l’origine, les départements français étaient numérotés (de 01 à 83) pour les seuls besoins des services postaux (voir Liste des 83 départements de 1790). La poste faisait figurer sur chaque lettre un cachet au numéro du département de départ. Ce système fonctionna sous la Révolution et l’Empire puis fut abandonné. Un nouveau classement fut mis en place au XXe siècle avec cinq nouveaux départements (Alpes-Maritimes, Loire, Savoie, Haute-Savoie et Tarn-et-Garonne) qui décalaient les numéros. En 1922 en effet, les 89 départements étaient classés dans l’ordre alphabétique ; le numéro 01 était attribué à l’Ain et le 89 à l’Yonne. Lorsque le territoire de Belfort fut constitué comme département cette année-là, il fut rajouté en fin de liste avec le numéro 90.

    Le redécoupage de l’Île-de-France, en 1964, prit effet en 1965. Il conduisit à la création des départements de Paris (qui prit le numéro 75 attribué jusqu’alors à la Seine), des Yvelines (qui fut numérotée 78 en lieu et place de la Seine-et-Oise) ainsi que de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise, ajoutés en fin de liste avec les numéros 91 à 95.

    La Corse (numéro 20) fut partagée en 1976 entre la Corse-du-Sud (2A) et la Haute-Corse (2B).

    Les départements d’outre-mer reçurent finalement les numéros 971 à 974 (le numéro 96 n’est donc pas utilisé).

    Au-delà de leur fonction de découpage du territoire français, les numéros de départements font partie de la vie quotidienne des Français. On les retrouve sur les plaques d’immatriculation des véhicules, au début des codes postaux (ceux des deux départements de la Corse débutent toujours par 20) ou dans les numéros de sécurité sociale.

    Les territoires français qui ne sont pas des départements possèdent également des numéros analogues : 975 et 976 pour Saint-Pierre-et-Miquelon et Mayotte (les deux collectivités d’outre-mer qui se rapprochent le plus d’un département), 986, 987 et 988 pour Wallis-et-Futuna, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie.

    Bien qu’extérieur à la France, Monaco utilise « 98 » pour ses codes postaux. Mais Andorre a, pour sa part, refusé d’utiliser le code que les postes françaises lui avaient attribué.

    Hypothèse

    Si l’on tient compte des DOM, des TOM, de Wallis-et-Futuna, de la Polynésie française, de la Nouvelle-Calédonie ainsi que de Monaco et Andorre (voir ci-avant), les 99 premiers nombres n’auraient pas suffi à couvrir les besoins. Il fallait donc passer à une numération à 3 chiffres. Cette numérotation fut réservée aux seules les entités d’outremer pour lesquelles cela restait compatible avec le système de codes postaux sans tout remettre en cause.

  • Parcequ’il y a risque de confusion en o la lettre, et 0 le chiffre

  • ben pour différencier les DOM de la métropole on a choisi arbitrairement un numéro à 3 chiffres donc :

    971 guadeloupe

    972 martinique

    973 guyanne

    974 réunion

    975 st pierre et miquelon

    mais c’est vrai que la métropole finissant à 95 il restait 5 places jusqu’à 100 ! mais peut être n’ont ils pas voulu finir par 96, 97 ,98 99 et 100 et bien différencier les départements d’outre mer des autres !

  • çà portemalheur

Laisser un commentaire