Pourquoi le Beaujolais a mauvaise réputation?

15 Answers

  • bonsoir

    Horreur, qui sont ses Q/R qui disent n’importe quoi déjà Martial 3 les crus du Beaujolais sont des vins qui vieillissent en trois et cinq ans et il y en a 10 ensuite à tous les autres sachez que les beaujolais sont un cépage appelé gamba et si certains beaujolais nouveau sont pour certains immondes arrêter de les boire, vous êtes en train de tuer notre métier, les goûts sont dans la nature donc il ne faut pas confondre, je suis productrice viticultrice à BROUILLY et ce depuis trois générations avec une clientèle large, fidèle nous défendons notre terroir, le beaujolais fait sa réputation par sa sortie le 3ème jeudi de Novembre, c’est une vaste opération de marketing ok mais il n’y a pas que le Beaujolais nouveau il y a les crus (10) au fait REGNIER ? non c’est REGNIE donc commencez a savoir écrire les noms de nos appellations, je suis énervée de lire des choses aussi stupides. voilà la réputation de notre pays Beaujolais venez déjà dans nos caves et ensuite on discutera, sachez également que nous sommes la seule région ou nous ne faisons pas payez de dégustation, allez faire un tour dans les Bourgognes, Bordeaux surtout pitié pensez a ceux qui comme moi travaillons dur avec la nature, sans regarder les heures venez je vous attends non pas le fusil à la main mais le verre de la convivialité qui font la réputation de notre Beaujolais

  • C’est a cause du Beaujo Nouveau (qui n’est pas du vin) car ils rajoutent des levures et autres saloperie pour qu’il fermente plus vite et soit près en Novembre.

    Pour ce qui est des vins du Beaujolais, il y en a qui déchirent !!! et qui peuvent tout a fait vieillir :

    Le juliena, le St mour, le brouilli, cote de brouilli …..

    et tant d’autre.

    Ça y est j’ai soif.

  • Je signale à Martial 3 qu’il oublie le Reinier qui est classé depuis plus de 20 ans tout de même.

    Le Beaujolais de qualité se garde très bien, mais comme c’est essentiellemnent du Gamay c’est plutôt un vin à boire pas trop vieux.

  • Parce que le vignoble est relativement jeune et n’a pas encore ses lettres de noblesse.

    Le beaujolais nouveau, alias le « bojolpif », y est pour quelque chose…

    Le beaujolais est encore un vin à boire jeune, et d’ailleurs l’intérêt du beaujolais nouveau réside dans le fait qu’il est le premier vin que l’on peut boire du millésime, fait avec le raisin de la dernière récolte, il est donc assez attendu des oenologues car il permet de se livrer à des spéculations sur les caractéristiques des vins des autres vignobles que l’on ne découvrira que plus tard. (et aussi donc de se livrer à la spéculation financière…)

    Cependant, il est 9 grands crus issus du Beaujolais qui ont su se distinguer par leur saveur et leurs qualités :

    Morgon, Julienas, Saint-Amour, Chenas, Moulin à vent, Fleurie, Chiroubles, Brouilly, Côte de Brouilly.

    De ceux là, seuls le Morgon et le Moulin à vent peuvent se conserver. Le Juliénas aussi (à boire après 2 ans je crois) Les autres ont à boire « jeunes »

  • Le Beaujolais n’a pas mauvaise réputation, tu en as de très bons, c’est le Beaujolais Nouveau, effet commercial qui dénature ce vin et en fait un produit marketing sans saveur…Une année il aura le goût de myrtille, une autre le goût de framboise…. mais jamais le goût du vrai vin!!!

  • Le beaujolais n’a pas mauvaise réputation. Seul le Nouveau qui est une opération marketing en souffre. Quelles que soient les conditions météo d’une année le « vin » se doit d’être prêt pour le 3ème jeudi de novembre. Cependant un vin doit vieillir un minimum en fût pour perdre son astringence et transformer le sucre contenu dans la boisson. Il existe d’excellents vins de la région qui sont légers par nature des sols et les cépages utilisés. Ne mettez pas d’étiquettes sans avoir essayé.

  • Tiens c’est nouveau ça ? Pour un produit qui est vendu souvent deux ans à l’avance et consommé autant par les américains qu’au Japon……Sans parler des francais et de la « pub » faite à la télévision le jour ou il arrive…….

    Alors s’il avait une bonne réputation qu’est ce que cela serait ?

  • Au grand malheur, trop d’inepsie en si peu de ligne gouté le beaujolais autre que nouveaux et vous comprendez. Les tanins tous les vins rouges en on (plus ou moins , je rentrerai pas dans les details) Mais gouté le chiroubles, st amour , brouilly et vous comprendrez que c un nectar et non une piquette.

    Je suis somelier et je sais ce que je dis.

    A la votre et bonne soirée:)

    Et bravo a notre amis productrice c un durt metier

  • C’est le Beaujolais nouveau, cette immonde invention marketingesque qui fait du tort au Beaujolais.

    Ce vin exclusivement issu de pinot noir, toujours vinifié en rouge, avec des terroirs (donc des appellations) aussi différentes que le Morgon et le Fleurie, mérite d’être connu, et adoré.

    Des personnages célèbres ont plaidé sa cause (Bernard Pivot, Pierre Desproges, pourtant amateur de Pauillac).

  • Ça remonte à longtemps! Les malfrats d’entre deux guerres l’ont « torturé » en argot avec le « bojolpif », et ça n’a pas aidé!

    Il a commencé à avoir une image ingrate. Et puis ce vin frais et fleuri a rempli les rayons des supermarchés à des prix très bas, ce qui n’a en rien favorisé sa réputation. Là, je crois que la communication et le marketing ont mal joué et mal choisi les vins. A moins que les stocks aient été insuffisants et que le Beaujolais soit devenu un vin d’assemblage?

    Perso, j’ai eu l’occasion de faire un rallye du Beaujolais, et de découvrir des vins de petits propriétaires récoltants à tomber à genoux! D’ailleurs… je suis tombée à genoux!

Laisser un commentaire