pluriel de ayant droit?

Comment écrit-on les ayant droit?

8 Answers

  • Bonjour !

    Éternelle question du pluriel des mots composés qui est très complexe en vérité

    Habituellement dans un nom composé seul les noms et les adjectifs peuvent éventuellement porter la marque du pluriel, théoriquement jamais les verbes ni les adverbes ni les prépositions ou autres mots

    MAIS

    Un ayant droit (sans trait d’union vous avez raison) des ayants droit , contre toute logique.

    Ce terme est très employé dans les milieux juridiques et à la Sécurité Sociale.

    Un autre mot fait le même pluriel dans le langage juridique : un ayant cause, des ayants cause.

    http://www.cnrtl.fr/definition/ayant-cause

    Les dict. écrivent gén. ayant cause, ayant droit, sans trait d’union, et, au plur., des ayants cause, des ayants droit, (Ac. 1835-1932, Lar. 19e, Littré, Guérin, Nouv. Lar. ill., Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965). Besch. 1845 écrit ayant-droit, avec un trait d’union. Il admet le plur. avec s, en remarquant toutefois : ,,Quoique (…) le participe ayant ne cesse pas d’être verbe, l’usage veut qu’on lui donne la marque du pluriel, ce qui est contraire aux règles ordinaires« . V. de même Littré : ,,C’est un archaïsme conservé dans le langage de la pratique« . Les mêmes observations valent pour ayant cause. Le Code civil écrit des ayant-cause.

    Je reviens sur ma réponse après avoir lu celle de Yann et celle de L’Homme Universel

    @ Yann : vous avez raison pour la règle de non accord de la partie verbale d’un nom composé d’une forme verbale et d’un autre mot , la forme verbale ne s’accorde jamais …sauf dans 2 exceptions (il y en toujours en français !! ) des ayants droit et des ayants cause

    Par ailleurs le pluriel d’un presse-purée est « des presse-purée » invariable , presse effectivement parce que c’est un verbe et purée à cause du sens : car même s’il y a plusieurs appareils, ils ne pressent que de LA purée et non des purées.

    @ L’Homme Universel : vous vous trompez, le trait d’union n’est nullement une obligation pour tous les mots composés, la plupart en ont effectivement un, mais plusieurs n’en ont pas et d’autres sont tout attachés

    Exemples

    – trait d’union : chou-fleur, après-midi, ex-mari…

    – pas de trait d’union : pomme de terre, pomme de pin, pomme d’amour, pomme de discorde, pomme d’arrosoir, pomme de douche, pomme cannelle, chemin de fer, poule d’eau, machine à écrire, cure d’âme, trait d’union …

    – tout attachés : vinaigre , gendarme, bonhomme (qui fait bonshommes au pluriel) , passeport…

    Quant à « droit » dans « ayant droit » qui au pluriel fait « ayants droit », il ne porte pas de « s » au pluriel à cause du sens comme par exemple il n’y en pas à ciel dans « un arc-en-ciel, des arcs-en-ciel » ou à café dans « une pause-café, des pauses-café » car il n’y a que LE droit, qu’UN seul ciel et qu’on boit LE café, même si c’est plusieurs fois. (mais voir ci-dessous le pluriel des mots composés avec un nom à la fin)

    Cela écrit, la réforme de l’orthographe de 1990 jette quelques pavés dans la mare de cette règle du sens en mettant systématiquement un s au nom qui est à la fin d’un mot composé et on doit donc , selon cette réforme, écrire « des après-midis » et « un compte-goutte » (alors que même s’il y a un seul petit tube, il compte des gouttes !! La règle de la réforme est : Dans les noms composés (avec trait d’union) du type pèse-lettre (verbe + nom) ou sans-abri (préposition + nom), le second élément prend la marque du pluriel seulement et toujours lorsque le mot est au pluriel. « des garde-chasses »..mais personne n’est obligé de l’appliquer sauf les enseignants à l’école devant leurs élèves et dans la correction des devoirs.

    L’orthographe respecte des règles qu’il faut connaitre …avec toutes ses exceptions et ensuite les appliquer. On ne la décrète pas selon son feeling ou son avis personnel !!

    Dura lex sed lex !

    (Rassurez vous, je fais souvent des fautes d’orthographe ou de frappe, mais j’essaie de me soigner.)

  • les ayants droit

  • les ayants droit

  • D’après le dictionnaire Larousse, le pluriel de ayant droit est ayants droit (sans trait d’union)

    Explication :

    La marque du pluriel au premier mot « ayants » est une trace de l’ancien usage, dans lequel le participe présent s’accordait en genre et en nombre.

    Boubou

  • Qu’on veuille ou non  » ayant  »devient  » substantif. » et il ne s’agit que de voir la nature du mot composé.

    Ici on est que sur la cas de ::ayant droit….et quant aux autres mots composés inutile de base sur : ayant droit , car chaque mot composé a sa nature particulière

    on peut même l’utiliser dans une conjugaison.

    il est UN ayant ……………droit , droit reste invariable

    ils sont DES ayantS droit.

  • Bonsoir,

    C’est « les ayants-droits » avec le trait d’union obligatoire car les noms composés se composent par les traits d’union pour devenir des noms propres ou communs, des substantifs réels, c’est mon avis personnel.

  • Le pluriel de un ayant droit est bien « des ayant droit ».

    En effet, dans un nom qui contient un verbe, ce dernier ne prend pas de s au pluriel.

    Exemple : un presse-purée => des presse-purées.

    Ou encore :

    Un pousse-pousse => des pousse-pousse.

  • Ayant droit

Laisser un commentaire