Peut-on connaître l’emetteur d’une lettre recommandée avec AR avant de la retirer?

J’ai reçu un avis de passage du facteur m’informant qu’une lettre recommandée avec AR m’attend à la poste.

J’ai recherché sur le site web de la poste avec le numéro de l’envoi, mais rien n’est mentionné sur l’origine, pas même le bureau de poste où elle a été remise.

Puis-je demander à connaître sa provenance avant de la retirer

8 Answers

  • Tu vas au bureau de Poste.

    Tu demandes la lettre.

    Tu vois qui l’a envoyée.

    Tu décides de la prendre ou pas.

    Putain, il faut tout te dire !

    PS T’oublies pas de sortir du bureau de Poste avant la fermeture sinon tu vas y passer la nuit.

  • vous croyez au père Noël, cher monsieur.

    pour le courrier avec avis de réception, c’est comme boire ou conduire, il faut choisir.

    soit vous ne le retirez pas ou le refusez au guichet, soit vous le retirez et vous assumez.

    de toute manière, un non-retrait vaut notification du courrier au plan juridique.

  • Un fonctionnaire pointilleux (et privatisé!) ne te montreras pas la lettre tant qu’il n’aura pas pu vérifier que le nom sur l’enveloppe est bien le même que celui sur la pièce d’identité de la personne qui se présente avec l’avis de passage.

  • J’ai lu les post déjà présents pour ta réponse.

    Ce que tu dises certains, est impossible.

    On te fait d’abord signer le recommandé, puis l’AR, avant de te remettre le courrier.

    L’agent de la poste, repère ta lettre dans les recommandés d’après son numéro.

    Soit tu ne vas pas la chercher, donc dans ce cas-là, effectivement, c’est une forme de refus.

    Soi tu y vas, et ça se déroule comme je te l’indique dans mes premières phrases.

    Aller sur le web n’y changera rien. Si tu trouves une trace de ta lettre, tu n’auras que le numéro, à la rigueur la provenance du bureau de poste émetteur, mais c’est tout.

  • oui en allant au bureau de poste !tuas parfaitement le droit de la refuser mais suivant ce que c’est ce n’est pas forcement une bonne idée surtout si ça viens d’un avocat d’un huissier , d’un tribunal d’une assurance ou de l’administration fiscale

  • Faut pour tous.

    Car si tu la refuse, elle sera retourner à son émetteur avec la mention refuser par le destinataire.

    Qui au yeux de la loi est c’est comme si tu l’avais reçu.

    Et prend effet à la date d’expédition. (sauf si tu étais dans l’impossibilité physique avec preuve d’allé la chercher)

  • Oui tu peux la refuser,au bout d’un mois elle retourne à son expéditeur,

    c’est à lui de voir ce qu’il compte faire contre toi selon la situation,

    si c’est juridique prendre des mesures contre toi ou non,

    si c’est la sécurité sociale qui te refuse un droit et tu as un mois pour contester et bien tu perds du temps dans ton droit de contester,

    alors c’est toi qui vois

  • Il faut se déplacer au bureau de poste, demander à voir l’expéditeur avant de signer ou pas et agir en fonction. Tout comme tu peux refuser une lettre en AR quand elle est présentée à domicile en fonction de l’expéditeur, tu as la même possibilité au bureau de poste.

    Entre la mention « refusée » et « non réclamée », l’expéditeur appréciera la différence.

Laisser un commentaire