L’expression  » au cul la vieille, c’est le printemps » a-t-elle une origine biblique?

@ Alouette : Merci. Je l’ai cherchée cette chanson de Gotainer, mais j’en avais oublié le titre.

@ Redouane : Pas compris . Quel vieux sac ?

@ Diden : Le printemps est là, partout dans mon jardin, la tortue n’hiberne plus, les jonquilles sont écloses, les jacinthes et les tulipes commencent à poindre, ma femme nettoie les allées, j’arrache le chiendant….et je repense à cette vieille expression qui sévissait déjà quand j’étais môme.

Tu veux que je parle de quoi ? Du jeune âge d’Aïcha ? Dela Trinité ? Du voile islamique ? Des prêtres pédophiles ? Là, aujourd’hui, je n’en ai rien à foutre de ces sujets. J’ai envie de parler du printemps et de dire des conneries.

@ Redouane : Alors là, tu charries. Cette question n’est pas une redite….Ou alors, t’as raison, j’ai oublié. Mais même si c’était une redite, qu’est-ce que ça peut foutre puisque tout le monde ne l’aurait pas lue…ou aurait oublié aussi.

7 Answers

  • AVANT DE VOIR SES YEUX

    , Richard Gotainer.

    Je n’entrevis que des dentelles

    Des jambes et du cheveu

    Je sus qu’elle était la plus belle

    Avant de voir ses yeux.

    Puis il y eut ce courant d’air

    Moi, je suis innocent

    Si j’ai presque vu son derrière

    C’est la faute du vent.

    C’est de la faute aux courants d’air

    Cerisier rose et pommier blanc

    Si j’ai presque vu son derrière

    C’est la faute au printemps.

    Une robe à fleurs imprimées

    Et deux grands anneaux d’or

    Ça semblait facile à ôter

    Je m’en souviens encore.

    Lorsqu’une giboulée soudain

    Lui causa du souci

    Je fus très nul en baratin

    Mais fort en parapluie.

    Roucoucou, Roucoucou

    Le parapluie fait la roue

    Le lapin, lui, batifole

    Et la lapine itou.

    Puis le soleil comme un yo-yo

    Revint à vive allure

    J’ai proposé un diabolo

    J’ai fait ça, je le jure.

    Quand nos genoux se sont frôlés

    Là je suis innocent

    Si j’ai bébéguéguéyéyé

    C’est à cause du temps.

    Elle, elle était fleur d’aubépine

    Et moi le ver luisant

    Je louchais sur ses étamines

    Avec la langue qui pend.

    Puis quelque chose tout à coup

    A fait drelin drelin

    Si j’ai hurlé comme un vieux loup

    Moi, je n’y suis pour rien.

    Comme il est doux le guilledou

    Cerisier rose et pommier blanc

    You you les petits canaillous

    Au cul la belle c’est le printemps.

    Je n’entrevis que des dentelles

    Des jambes et du cheveu

    Je sus qu’elle était la plus belle

    Avant de voir ses yeux.

  • l’Evangile selon Saint René le Libidineux

  • pourquoi tu poses toujours des question sur le cul et la bite

  • Alors Almire on va mener la vache au taureau ou la chèvre au muslim ?

  • Le poulet, comme toutes les volailles, possède deux succulents morceaux près du croupion. On les nomme le sot-l-y laisse.Seuls les ignares ne les réclament pas à table. Par extension, quand quelqu’un se despatched brimé ,du fait que que l’on ne reconnaisse pas sa valeur, peut s’exprimer: Et mon cul c’est du poulet?

  • JE NE SAIS PAS POURQUOI JE VOUS TROUVE GENTIL COMME UN PRETRE BOUDHISTE

    CETTE LOCUTION ( » au cul la vieille, c’est le printemps ») EST POPULAIRE

    MARS I MON AMI COMME NOUS SOMMES BETES A MANGER N IMPORTE QUOI QUANT ON A FAIM

    MERCI ALMIRE

  • J’avais raison Almire, ton vieux sac bien gardé dans la cave tu l’as remonté.

    @Almire :

    Je sais, tu vieillis vite et tu oublies vite. Mais ton vieux sac d’il y a 2 ou 3 ans pardi, celui-là même qui contenait toutes tes belles questions sur les poils, les fringues, les femmes, les …………(tu m’as enfin compris).

Laisser un commentaire