Les souris de Dino Buzzati?

En quoi cet extrait est il un apologue?

En quoi ce recit est il une condamnation indirecte efficace?

Merci d’avance

3 Answers

  • Bonjour !

    Les souris, nouvelle de Dino Buzzati :

    Un narrateur y raconte la progressive prise de pouvoir par des souris sur une maison et ses habitants. A la fin du récit, ces derniers ont été réduits en esclavage tandis que les premières sont devenues des rats noirs énormes.

    (…) elle lui fit des mains un geste désolé, semblant vouloir dire : « Ne vous frappez pas, c’est trop tard. L’espoir pour nous est mort désormais. »

    Cette nouvelle concerne donc le rapport des hommes aux animaux, exclusivement présenté sous l´angle de la domination. Une direction allégorique se dessine, qui fait de l´animal le symbole de l´opprimé, et de l´homme, celui de l´oppresseur. La nouvelle de Buzzati semble indiquer que la situation est réversible, même si le résultat est assez inquiétant.

    http://sauv.free.fr/archives/0,2320,seq-2070-12488…

    et aussi :

    http://cisad.adc.education.fr/eval/pages-00/telech…

    Mariana Estevam

  • Le transfert d’une idée dans un récit fictif à valeur symbolique permet de la rendre attrayante, l’apologue donne chair à des situations parfois lointaines ce qui permet une identification aux personnages: l’apologue séduit avant de faire réfléchir. De plus,la brièveté du récit évite l’ennui. Le schéma narratif est élaboré pour mettre en évidence une idée, le récit est orienté selon l’axe à démontrer.

    L’apologue permet au lecteur déjà informé par un essai de s’amuser tout en confirmant ses idées, et initie le lecteur néophyte à ces idées sur un mode ludique avant qu’il approfondisse le sujet, dans tel ou tel essai…

  • mmmm

Laisser un commentaire