La meilleure Traduction de la Bible, la plus fidèle: TMN?

SELON une estimation, pas moins de 55 nouvelles traductions anglaises des Écritures grecques chrétiennes ont été publiées entre 1952 et 1990. Les choix des traducteurs font qu’il n’existe pas deux traductions identiques. Afin d’évaluer la fiabilité du travail des traducteurs, Jason BeDuhn, maître de conférences en études religieuses à l’Université du nord de l’Arizona, à Flagstaff (États-Unis), a examiné et comparé huit grandes traductions, dont Les Saintes Écritures — Traduction du monde nouveau (version publiée par les Témoins de Jéhovah). Bilan ?

Bien que critiquant certains choix de traduction, M. BeDuhn a dit de la Traduction du monde nouveau qu’elle était “ remarquablement bonne ”, “ bien meilleure ” et “ invariablement meilleure ” que d’autres traductions analysées. Dans l’ensemble, selon lui, la Traduction du monde nouveau “ est l’une des traductions anglaises du Nouveau Testament les plus exactes disponibles actuellement ”, et “ la plus exacte des traductions comparées ”. — Vérité dans la traduction : exactitudes et infidélités dans des traductions anglaises du Nouveau Testament (angl.).

@Allouette Papesse:

Il faut déjà noter qu’elle n’est pas la seule Bible à le faire. Le nom divin apparaît dans des traductions des Écritures grecques chrétiennes en hébreu, dans des passages qui citent textuellement les Écritures hébraïques divinement inspirées. L’Emphatic Diaglott (1864) renferme 18 fois le nom Jéhovah. Des versions des Écritures grecques chrétiennes en 38 autres langues utilisent aussi une forme locale du nom divin.

Vu l’importance que Jésus Christ attachait au nom de son Père, tout porte à croire qu’il l’utilisait librement (Mat. 6:9; Jean 17:6, 26). Selon Jérôme, qui vécut au IVe siècle, l’apôtre Matthieu a d’abord écrit son Évangile en hébreu. Or cet Évangile cite de nombreux passages des Écritures hébraïques qui renferment le nom divin. D’autres rédacteurs des Écritures grecques chrétiennes ont cité la Septante (une traduction grecque des Écritures hébraïques qui a été commencée vers 280 av. n. è.), dont les premières copies portaient le nom divin en caractère

@ Allouette papesse

hébraïques, comme en témoignent les fragments qui nous en sont parvenus.

Le professeur George Howard, professeur à l’université de Géorgie (États-Unis), écrivait: “Étant donné qu’on trouvait encore le Tétragramme [les quatre lettres hébraïques représentant le nom divin] dans les copies de la Bible grecque auxquelles l’Église primitive faisait référence, il est raisonnable de penser que les rédacteurs du N[ouveau] T[estament] l’ont également maintenu dans le texte biblique quand ils ont cité les Écritures.” — Journal of Biblical Literature de mars 1977, p. 77.

@maromi: si le coran était la parole de Dieu, alors il serait accessible à toutes ces créatures qui sont éparpillées sur toute la terre et qui parlent diverses langues, or une interdiction de traduire le coran existe voulant laissé ce livre seulement en arabe. mais les créatures ne parlent pas que l’arabe. La Bible quant à elle est traduite plus de 1500 langues et est accessible à plus de 95% de la population mondiale. LA BIBLE EST LA PAROLE D’ALLAH

@Julien : On comprendra que vous ne connaissez pas grand chose des enseignements de la Bible. En le mot trinité ne se trouve pas dans la Bible ni la notion, et la Bible n’enseigne pas que les morts sont tourmentés quelques part dans un imaginaire lieu de tourment « enfer ». En faite téléchargez le livre « Qu’enseigne réellement la Bible? » en PDF et étudier ce que la Bible enseigne à ces différents sujets:

http://www.jw.org/fr/publications/livres/?start=36

@Michel : c’est votre référence qui doit être mise à jour car les travaux de Mr BeDuhnn date de 2003. Voici un autre copier coller…

http://en.wikipedia.org/wiki/New_World_Translation…

A 2003 study by Jason BeDuhn, associate professor of religious studies at Northern Arizona University in the United States, of nine of « the Bibles most widely in use in the English-speaking world, » including the New American Bible, The King James Bible and The New International Version, examined several New Testament passages in which « bias is most likely to interfere with translation. » For each passage, he compared the Greek text with the renderings of each English translation, and looked for biased attempts to change the meaning. BeDuhn reported that the New World Translation was « not bias free », but emerged « as the most accurate of the translations compared », and thus a « remarkably good translation », adding that

@Maramora: OK il me faut cette version aussi je la cherche depuis.

@maramora: Pour un examen personnel des enseignements de la Bible téléchargez ce livre « Qu’enseigne réellement la Bible? » gratuitement il répond à plus d’une centaines de questions Bibliques.

http://www.jw.org/fr/publications/livres/?start=36

@julien Ok j’ai compris

9 Answers

  • Jason BeDuhn a sorti l’unique thèse comparative des traductions de la Bible actuelles.

    Sa conclusion n’est pas inventée d’autant plus qu’il n’est pas TJ.

  • Salut !

    La Bible est claire…

    – « Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que C’EST SPIRITUELLEMENT QU’ON EN JUGE.» (1 Corinthiens 2:14 – Bible Louis Segond).

    La preuve est que ce même professeur George Howard, professeur à l’université de Géorgie (États-Unis), a écrit…

    – « The N.T. writers might have used the Tetragrammaton in their Old Testament quotations, and it is possible (though less likely) that the Tetragrammaton was used in a few stereotype phrases such as « the angel of the Lord. » Otherwise it probably was not used at all. I disagree with the Jehovah Witness translation that uses Jehovah many times. This goes beyond the evidence.»

    TRADUCTION : « Les écrivains du N.T. auraient employé le Tétragramme dans leurs citations de l’Ancien Testament, et il est possible (bien que moins probable) que le Tétragramme a été employé dans quelques phrases peu stéréotypées comme « l’ange de l’Eternel. » Sinon, il n’a probablement pas été utilisé du tout. JE SUIS EN DÉSACCORD AVEC LA TRADUCTION DES TÉMOINS DE JÉHOVAH qui utilise de nombreuses fois de Jéhovah. Cela va au-delà de l’évidence même. »

    …mais il rajoute aussi…

    – « Thank you for your letter of 3 January 1990. I have been distressed for sometime about the use the Jehovah’s Witnesses are making of my publications. My research does not support their denial of the deity of Christ. What I tried to show was that there is evidence that the Septuagint Bibles used by the writers of the New Testament contained the Hebrew Tetragrammaton. I argued that it is reasonable to assume that the NT writers, when quoting from the Septuagint, retained the Tetragrammaton in the quotations. This does not support the JW’s insertion of « Jehovah » in every place they want. To do this is to remove the NT from its original « theological climate. » My opinion of the New World Translation (based on limited exposure) is that it is odd. I suspect that it is a Translation designed to support JW theology. Finally, my theory about the Tetragrammaton is just that, a theory. Some of my colleagues disagree with me (for example Albert Pietersma). Theories like mine are important to be set forth so that others can investigate their probability and implications. Until they are proven (and mine has not been proven) they should not be used as a surety for belief. »

    TRADUCTION : Je vous remercie de votre lettre du 3 Janvier 1990. J’AI ÉTÉ AFFLIGÉ PENDANT UN CERTAINS DE L’UTILISATION QUE LES TÉMOINS DE JÉHOVAH FONT DE MES PUBLICATIONS. Ma recherche ne prend pas en charge leur négation de la divinité du Christ. Ce que j’ai essayé de montrer, c’est qu’il y a des preuves que les Bibles Septante utilisées par les écrivains du Nouveau Testament contenait le Tétragramme hébreu. J’ai fait valoir qu’il est raisonnable de supposer que les auteurs du NT, en citant la Septante, aient conservé le Tétragramme dans les citations. Cela ne conclue pas à l’insertion de «Jéhovah» [par la WatchTower] à chaque endroit où ils veulent. Faire ceci signifie enlever le NT de son origine «climat théologique». Mon opinion sur la Traduction du monde nouveau (basé sur une exposition limitée), c’est qu’elle est bizarre. Je pense que C’EST UNE TRADUCTION CONÇUE POUR SOUTENIR LA THÉOLOGIE DE LA WATCHTOWER. Enfin, ma théorie sur le Tétragramme est juste une théorie. Certains de mes collègues en désaccord avec moi (par exemple Albert Pietersma). Les théories, comme la mienne, sont importantes et doivent être émises afin que d’autres puissent enquêter sur leur probabilité et leurs conséquences. Jusqu’à ce qu’elles aient fait leurs preuves (et la mienne n’a pas été prouvée), ELLES NE DOIVENT PAS ÊTRE UTILISÉES POUR CAUTIONNER N’IMPORTE QUELLE CROYANCE.

    http://forum.index.hu/Article/viewArticle?a=102479…

    Bonne lecture !

  • c’est ridicule, comment une traduction qui nie la trinité à laquelle tous les vrais chrétiens croient et de même pour l’enfer ou d’autres sujets, peut-elle être une bonne traduction de la Bible ? Ce serait comme si on vantait une traduction de l’ Ancien testament qui défend le polythéisme…

  • N’importe quoi… avoir rajouté Jehovah dans le nouveau testament alors que le tétragramme n’y figure pas est une imposture.

  • Perso, j’étudie sur plusieurs versions mais la plus proche de l’original est celle d’ostervald, avant 1991.

    J’ai étudié le grec et l’hebreux (surtout le grec) et c’est la plus fidele.

    Concernant la trinité et l’enfer, je te rejoinds, c’est tout inventé par l’Eglise catholique romaine. Comme aussi de garder le dimanche ou lieu du sabbat. et y en a pleins d’autres.

    Pour etre court, tout ce qui sort de la bouche de la bete (ou de babylone) est mensonge, car satan est le pere du mensonge.

  • @Eugène, ce n’est pas ça qui sauve, et heureusement.

    Votre question ressemble fortement à du prosélytisme.

    « La Parole est Dieu

    Alors que le texte est si simple si précis nombreux réfutent que Jésus soit Dieu

    La Parole (le Fils) est Dieu

    Jean 1:1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu

    Hébreux 1:8 Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité;9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.

    ]Esaie 9:6 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.Si le Fils n’était pas Dieu, le Père ne l’appelerai pas ainsi «  »

    Qu’en pensez-vous ?

  • La source de votre copier-coller mériterait une petite mise à jour, notamment concernant les propos de George Howard, qui a déclaré en 1989:

    « the N.T. writers might have used the Tetragrammaton in their Old Testament quotations, and it is possible (though less likely) that the Tetragrammaton was used in a few stereotype phrases such as « the angel of the Lord. » Otherwise it probably was not used at all. I disagree with the Jehovah Witness translation that uses Jehovah many times. This goes beyond the evidence. »

    http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Aj…

    Je n’ai de tout façon jamais été très sensible à l’argument d’autorité…

    @Eugene N: vous m’avez mal lu, les propos que je cite sont ceux de George Howard, que vous mentionnez dans votre ajout à @Alouette, et ils sont postérieurs à ceux que vous lui attribuez.

    Un peu de rigueur serait la bienvenue…

  • Surtout pas pourquoi avez vous sorti une autre bible alors, celles existente ne vous allait pas c’est un peu louche comme histoire encore une raison de ne pas vous croire.

  • bible corrompue et inspirée du spiritisme (voir Johannes Greber sur internet)

Hottest videos

Laisser un commentaire