évaporation de l’alcool?

bonjour

je voudrais savoir si l’alcool (ethanol, de fait) s’évapore et si oui, à quelle température

par exemple, est ce qu’un vin chaud contient toujours de l’alcool… et mes navets au cidre qui ont mijotés deux heures???

merci

5 Answers

  • l’alcool s’évapore aux alentours de 60° C

  • en résumant toutes les réponses précédentes.

    tous les liquides s’évaporent à toutes les temperatures habituelles. (Evaporation plus ou moins rapide, cf le linge qui seche)

    le vin chaud ne doit pas etre en ebullition trop longtemps, avec le temps le degré d’alcool diminue.

    la sauce des navets au cidre ne contiennent plus d’alcool apres deux heures mais heureusement, le gout reste. (ethanol n’est pas responsable du gout)

  • Comme tous les liquides, l’alcool s’évapore dès que la pression partielle d’alcool dans l’air qui l’entoure est plus faible que sa tension de vapeur. Ca veut dire que même à température ambiante, ton alcool s’évapore. Laisse un verre de cognac à l’air libre assez longtemps, son degré alcoolique va baisser.

    L’alcool bout à une température inférieure à l’eau. Mais le mélange eau-alcool a un comportement un peu étrange, et il y a toujours un peu d’eau qui s’évapore avec l’alcool, ce qui rend difficile sa distillation.

    La réponse est donc qu’un vin chaud doit être bu assez vite pour profiter de son alcool. Tes navets au cidre ne doivent plus contenir beaucoup d’alcool.

  • Salut,

    L’évaporation se fait à toute température, sauf au zéro K et si la pression de vapeur saturante partielle est atteinte …

    Tu dois vouloir parler de l’ébullition, ou vaporisation plus exactement.

    Température

    de vaporisation de l’éthanol = 351,5 K (78,4°C)

    (sous 1 atm, ch’chupose)

    @+

  • L’alcool (éthanol) s’évapore à environ 78,5 °C, donc à une température inférieure à la température d’ébullition de l’eau (100 °C à la pression atmosphérique normale).

    Il y a de forte chance d’avoir envoyé tout l’alcool dans l’atmosphère. merci pour lui .

    A cognac l’évaporation naturelle a travers le bois des tonneaux s’appelle « la part des anges » . Pas perdu pour tout le monde , un champignon Botrytis cogancensis s’en repait et prolifère sous ka orme de tache noire aux soupiraux des chais.

Laisser un commentaire