Différence entre Professeur agrégé et certifié ? Quels études pour y arriver ?

Bonjour, je souhaite connaître la différence entre ces deux termes ? Et savoir comment faire pour être professeur d’art plastique en passant par un DNAP. Merci à tous.

9 Answers

  • Le professeur certifié a obtenu le CAPES qu’il peut passer après avoir eu la licence, le professeur agrégé a réussit le concours de l’agrégation à laquelle il s’est inscrit après avoir eu une maitrise

  • Un agrégé a passer un concours supplémentaire après le CAPES possède au moins une maîtrise .

    Il travaille moins d’heures de cours et est mieux payé.

    Il enseigne souvent en lycée.

    Il n’est pas forcément mieux servi sur l’emploi du temps que son collègue capésien.

  • pref certifié a eut le CAPES (enseignement dans le secondaire), possibilité de passer le CAPES avec une licence

    prof agregé a eut l agregation (possibilité d enseigné dans le secondaire, prepa et université ) possibilité de passer l agreg avec une maitrise

    Dans le système éducatif français, l’agrégation est, avec le CAPES, le CAPET ou le CAPLP, un concours de recrutement des professeurs de l’enseignement secondaire public et de l’enseignement privé sous contrat. Dans ce dernier cas, le lauréat au concours de l’agrégation doit avoir préalablement opté pour l’enseignement privé sous contrat lors des oraux d’admission. Un candidat à l’agrégation est un agrégatif et un lauréat de ce concours est un agrégé. Le concours est appelé familièrement l’agrég’.

    Ce concours, contrairement à celui du CAPES, est très ancien. L’agrégation fut instaurée sous Louis XV. La première femme agrégée le fut au cours de la guerre 1914-1918, par manque d’hommes. Le CAPES date de 1950.

    Les agrégés, censés enseigner – à l’origine – à un niveau scolaire élevé qui demande d’importantes préparations, donnent 15 heures de cours hebdomadaires devant les élèves, alors que les certifiés en donnent 18. Ces horaires n’ont pas évolué depuis les années 1950 : ils tiennent compte, bien sûr, des préparations de cours, de travaux pratiques en sciences, des corrections, des ateliers de type « théâtre » en lettres, des réunions pédagogiques, mais aussi de l’actualisation des connaissances par l’intermédiaire de stages de formation, des explorations de terrain pour les scientifiques, des lectures, des publications et des travaux de recherche éventuels (ces derniers ayant lieu le plus souvent pendant les vacances, mais cela fait partie intégrante de l’activité professionnelle). Cependant, à l’heure actuelle, de nombreux agrégés ont les mêmes conditions de travail que les certifiés (ils enseignent aux mêmes niveaux) et les 15h de cours par semaine ne se justifient donc plus que par leur statut et non pas une charge de travail plus importante. Ceci est la conséquence de certaines orientations pédagogistes dans l’éducation, issues notamment des vues de Wallon dans les années 1930, visant à créer un « Corps unique » d’enseignants de la maternelle à l’université : ainsi, certaines qualifications de personnels ne sont pas utilisées de façon optimale, et des agrégés sont amenés à enseigner dans des niveaux pour lequel leur statut n’est pas conçu : dans certains collèges, on met des agrégés devant des classes de SEGPA, alors que ce travail incombe à des instituteurs spécialisés.

    Les agrégations permettent donc d’enseigner dans le secondaire et dans les premiers niveaux du supérieur. Dans tous les cas, y compris pour les professeurs du secondaire, la réussite au concours confère par usage le titre d’agrégé de l’Université (le terme « Université » designant au XIXe siècle l’ensemble de l’Instruction publique).

    Les professeurs agrégés de l’enseignement secondaire enseignent principalement dans les lycées (plus rarement dans les collèges) et dans les établissements d’enseignement supérieur. Pour se présenter au concours externe, il faut être titulaire d’une maîtrise ou du CAPES/CAPET/PLP. Des préparations à l’agrégation sont organisées dans les universités et les écoles normales supérieures. Le concours interne est réservé aux professeurs justifiant d’au moins cinq années d’ancienneté.

    Il ne faut pas confondre l’Agrégation de l’enseignement secondaire avec les agrégations des facultés. Ces dernières, comme l’agrégation de droit privé, de droit public, de sciences politiques, d’économie, de gestion, permettent aux titulaires d’un doctorat de devenir sur concours directement professeurs des universités. Ces agrégations sont un accélérateur de carrière très importants puisqu’elles permettent aux lauréats de devenir professeur des universités vers 30/35 ans, soit 10 ans avant les scientifiques et 20 avant les littéraires. Ces agrégations ne doivent pas être confondues : l’agrégé de l’enseignement secondaire qui enseigne à l’université est dit « PRAG » (PRofesseur AGrégé du secondaire en poste dans le supérieur) il occupe un niveau inférieur au Maître de conférences, l’agrégé des facultés est, quant à lui, professeur des universités et occupe le niveau le plus élevé de la hiérarchie. Le concours interne de l’agrégation des facultés est reservé aux Maîtres de conférence et est beaucoup moins prestigieux. Ces deux types d’agrégations n’ont donc rien à voir les uns avec les autres.

    D’aucuns tirent à boulets rouges sur le concours de l’agrégation des facultés, car ils voient dans ce diplôme une super-agrégation qui donnerait une part trop faible à la recherche et favoriserait l’endogamie (un recrutement restreint à une élite). Certains professeurs agrégés, le plus souvent dans les disciplines juridiques, abandonneraient immédiatement la recherche pour se consacrer à des activités plus lucratives de conseil pour des cabinets d’avocats d’affaires ou de membres de conseils d’administration de grands groupes. D’autres, en revanche, voient dans ce concours le gage de la plus grande objectivité dans le recrutement des universitaires.

  • par exemple, aldubot est sans doute agrégé… non ?

  • prof certifie qui n’a qu’un CAPES

    prof agrégé l’agreg interne ou externe

    la différence entre les 2 un concours, moins d’heures de cours, un meilluer salaire et une reconnaissance

  • tout a déjà été dit si ce n’est que CAPES et agreg comptent pas mal d’épreuves communes et que la maitrise (bac +4) a été remplacée par le master (bac +5)

  • certifié : 18h de cours devant élèves

    agrégé : 15 h et un salaire plus élévé, des heures supp et des indemnités mieux payées

  • Professeur certifié d’arts-plastiques: prof qui a passé un concours nommé le CAPES après une licence (Bac+3) ou master d’arts-plastiques (Bac+5) ou tout autre diplôme équivalent (dont le DNAP). Prof. chargé de 18H00 de cours en collège mais aussi parfois en lycée.

    Professeur agrégé d’arts-plastiques : prof qui a passé un concours nommé agrégation après le CAPES (et souvent après avoir enseigné quelques années) ou après un master d’arts-plastiques. Prof. chargé de 15H00 de cours en lycée ou en collège, plus payé qu’un prof. certifié car plus diplômé.

    Après un DNAP, tu peux passer 2 concours pour être professeur d’arts-plastiques : le CAPES ou l’agrégation, soit en t’inscrivant dans une université d’arts-plastiques et en suivant les cours, soit en candidat libre et en te débrouillant par toi même.

    Ce sont 2 concours très difficiles : ils n’offrent pas beaucoup de postes car il n’y a que très peu de professeurs d’arts-plastiques en France (1 ou 2 par collège ou lycée). Bon courage !

  • La différence, c’est le degré du dernier diplôme et surtout le nombre d’heures obligatoires d’un agrégé qui en principe n’enseigne que dans un lycée ou une université. La paye est également beaucoup plus importante pour l’agrégé et je ne parle pas des heures supplémentaires !

    Pour vous renseigner sur l’agrégation dans une discipline, il faut contacter le ministère de l’Education Nationale, rue de Grenelle à Paris, mais je crois que ce concours est très très difficile à réussir. Après, vous êtes affecté dans un poste par le Ministère, selon votre rang dans la réussite, et vous pouvez toujours refuser l’affectation si elle ne vous convient pas, mais vous perdez le bénéfice du concours.

    Si vous êtes déjà professeur certifié en collège, vous passez le concours interne, sinon c’est le concours externe.

Hottest videos

Laisser un commentaire