Comment procéder pour bouturer un jasmin?

Je voudrais faire des boutures de jasmin. Merci de vos conseils.

4 Answers

  • Vous avez différents jasmins et différentes techniques de bouturage.

    Il y a le jasmin de jardin celui qui se comporte comme un chèvrefeuille alors regardez si votre jasmin d’est pas déjà enraciné lorsqu’une branche est recouverte d’un peu de terre ? les racines se font toutes seules, sinon si vous avez une branche vous la recouvrez de terre lorsqu’elle est encore attachée à l’arbuste et au printemps vous aurez une branche avec des racines que vous pourrez replanter ailleurs.

    Si vous avez une branche coupée vous pouvez soit la mettre dans l’eau avec un morceau de charbon de bois, à 20° il y aura sans doute des racines dans quelques semaines mais mettez en plusieurs c’est plus prudent, vous pouvez aussi mettre votre branche dans un pot, enfoncée de 10 cm dans un mélange de terre de jardin, terreau, sable, tourbe, laisser le tout bien humide à 20 °. Les racines vont pousser toutes seules, là encore mettez plusieurs branches dans le pot car toutes les boutures ne réussissent pas il est préférable d’en mettre plusieurs et vous replanterez le pot en pleine terre au printemps prochain.

    Si c’st un jasmin d’intérieu, mêmes techniques mais il faudra le laisser dans la maison l’hiver et le sortir en pot au printemps.

    Bonne plantation.

  • Jasmin étoilé (trachelospermum jasminnoides)

    En été, après la floraison, coupez des extrémitées de tiges

    non fleuries de 10 cm à 15 de longueur(bouturez juillet-aout)

    Otez quelques feuilles de base,laissez sécher quelques heures

    la plaie des boutures avant de la tremper dans de la poudre

    d’hormone. Plantez dans du sable et placez au chaud en

    miniserre (température optimale : 20 degrés). Gardez ainsi

    tout l’hiver, au début du printemps suivant installez les jeunes

    plants à leur place définitive.

    Repiquage : février-mars

    Le jasmin étoilé prospère dans les terres légères, acides et

    bien drainées, le soleil est indispensable à sa floraison

    abondante.

    Au sud de la Loire, il est rustique. Ailleurs, protégez-le en

    hiver et offrez-lui une situation bien abritée. Le bouturage

    permet de le reproduire à l’identique pour des échanges de plantes par exemple.

    JASMIN mesnyl: plante sarmenteuse, ligneuse, à feuilles

    persistantes ou semi-persistantes, composées de 3 folioles

    Les fleurs jaunes, semi-doubles, apparaissent au printemps

    Hauteur: jusqu’a 3 mètres.

    JASMIN étoilé

    Plante voubile, ligneuse, à feuilles persistantes. En été, fleurs

    blanches très parfumées, suivient de follicules doubles de

    15cm de long et contenant des graines munies d’aigrettes

    Hauteur jusqu’à 9 m.

  • Le jasmin aime une terre moyennement humide et relativement humifère et acide.

    On le plantera dans un terreau pour géraniums.

    Il aime le soleil et surtout la chaleur.

    On le rempotera si besoin au printemps.

    La multiplication s’effectue par bouture à 25°C en milieu humide.

    Le bouturage se fait dès le mois de Mai.

    Bouturer le jasmin est un jeu d’enfant : il suffit de couper des tiges d’une trentaine de centimètres et de les piquer aux deux – tiers dans une terre légère

    Culture et entretien

    Le jasmin n’est pas une vraie plante grimpante, on devra l’attacher ou la guider (sur claustra ou pergola).

    On peut apportera un fumier décomposé à l’automne et/ou au printemps.

    On peut aussi utiliser un engrais pour plantes fleuries de Mai à Octobre.

    La taille des fleurs fanées est conseillée.

    Cette plante aimera passer l’hiver en serre avec une température minimale d’hivernage de 10°C.

    Dès les risques de gel écartés, on la placera au jardin en pot et l’on redémarrera les arrosages avec une eau si possible non-calcaire.

  • par la technique du marcotage : on prend une branche qui traîne par terre ou qui est assez longue pour atteindre le sol. Sur la partie qui touche le sol on enlève un peu l’écorce mais pas trop et on peut mettre un peu d’hormones de bouturage sur la plaie ainsi obtenue. Mais attention on n’enlève l’écorce que sur la partie inférieure de la branche ou de la tige (pas sur le dessus). On enterre donc la partie que l’on a écorcé dans la terre et pour faire tenir la tige dans et sur la terre on pose des cavaliers de chaque côté de la partie écorcée ou bien des pierres… On arrose et on attend. Au bout d’un moment, la plaie va former des racines et au bout de quelques mois car il faut laisser le temps à la plante de produire suffisament de racines pour qu’on puisse couper la tige et avoir une seconde plante viable, au bout de quelques mois donc, on coupe entre la plante mère et la partie enterrée et en déterrant la tige avec précaution, on obtient une seconde plante avec assez de racines pour qu’elle vive!

Hottest videos

Laisser un commentaire