« c’a été, c’eut été » : où y a t’il une faute ?

10 Answers

  • « Ce » subit l’élision devant toute forme du verbe être commençant par une voyelle (ç, avec cédille, devant un a), et devant le pronom en ou le semi-auxiliaire aller : c’est bien, c’eût été, ç’a été, ç’aurait été.

    « Ça », devant une forme verbale, ne subit pas l’élision : ça a passé, ça a été dur.

    « Ça », sujet d’une forme composée du verbe être, est de la langue populaire ou familière (dans la langue soignée, on utilise ce ou cela)

    ça a été = langue familière, pas d’élision

    ç’a été = forme normale, le « ce » s’est transformé en « ç » devant un a. Néanmoins, ça ne me paraît pas encore d’un registre très soigné.

    Utiliser « cela » en toutes cirsconstances : au moins, la question de l’élision ne se pose pas !

    Bref, on écrit : C’eût été avec l’accent circonflexe et le C avec une cédille ; Ç’a été.

  • C’eût été. Passé deuxième forme, troisième personne du singulier, mode conditionnel. Il faut l’accent circonflexe obligatoirement.

  • ça a ti été ?

  • « Cela » a été ainsi,mais « c’eût » été mieux si cela avait été autrement (tout est dit,non?)

  • y a pas eu d’été

    directement du printemps a l’automne 😉

  • Aux deux !

    Je dirais : ça a été (ou même cela a été), c’eût été.

  • ce n’est pas le même temps au négatif ça fait

    ça n’a pas été

    imparfait : « c’était »

    passé simple : « ce fut »

    passé composé : « ça a été »

    plus que parfait : « ça avait été » (« ç’avait été » en parler rapide, mais ce n’est pas très beau)

    passé antérieur : « c’eut été »

    futur antérieur » : « ça aura été » (« ç’aura été » en parler rapide, mais ce n’est pas très beau non plus)

  • Les deux sont incorrects.

    Par ailleurs, le « C » n’est pas souhaitable à l’écrit.

    Pour être vraiment « top », il faut utiliser une tournure impersonnelle + le plus-que-parfait du subjonctif (avec accent circonflexe).

    Au résultat, cela donne :  » Il eût été préférable de faire, il eût été plus juste de dire », etc…

  • « Ç’a été, c’eut été » : où y a-t-il une faute ?

  • « Ç’a été, c’eut été » : où y a-t-il une faute ?

    @Charline: J’ai effectivement omis un accent circonflexe, cependant il s’agit d’un conditionnel passé 2ème forme et non d’un plus-que-parfait du subjonctif.

Laisser un commentaire